L’association créée par Virginie Meney Robert, consiste à participer à la lutte contre les violences faites aux enfants et aux adolescents au sein de la cellule familiale. Comment ? En ayant créé le premier badge breveté TOUCHE PAS A TON GOSSE.

Le badge devient le défenseur pacifiste pour ces enfants. Il permet de montrer aux enfants, que nous sommes là, et que nous défendons leurs droits, que nous les encourageons et nous leur donnons ainsi la force d’avancer et de se défendre. Que nous sommes tous des citoyens responsables et engagés et que nous affichons notre résistance, en considérant que le droit parental a ses limites. En portant ce badge, nous incitons les enfants à se rapprocher des structures d’aides existantes comme le 119.

Ce badge est également une main tendue pour le public « agresseur » ; en le portant, j’encourage le père ou la mère ou tout autre membre de la famille violent ou maltraitant à se faire aider également (le 119 est là pour cela aussi).

En portant ce badge, nous soutenons tous les acteurs venant tous les jours en aide à ces enfants (les associations, la protection et prévention de l’enfance, les ministères associés, mais aussi la police, la gendarmerie, les juges et avocats, l’éducation nationale…) des hommes et des femmes travaillent tous les jours pour eux, ce badge est un soutien à la reconnaissance de leurs métiers. « DEFENDEZ-LES ! PORTEZ-LE ! » est le slogan du badge.

“Cela fait 20 ans que j’agis seule bénévolement pour ces enfants ; un fléau catastrophique et très peu souvent abordé surgit dans beaucoup de foyers à l’encontre des plus petits et des grands également.

Grâce à cette mesure de relance concernant le 119 durant le confinement, une hausse des appels vers le 119 de plus de 84% a été observée. Malheureusement… Je n’étais pas étonnée mais beaucoup trop émue pour ne rien pouvoir faire de plus.

J’ai donc décidé de battre le fer pendant qu’il était encore chaud, et de créer un badge, se référant au badge de Coluche et Harlem Désir, intitulé “TOUCHE PAS A TON GOSSE”, et ce dans le cadre réglementaire d’une association.

Pour précision : l’objectif de l’association ET DU BADGE est de sensibiliser le public face à la violence infantile dans les foyers, nous rendre tous responsables (confinement ou pas), stopper les agresseurs et leur montrer qu’ “un oeil” de vigilance est actif, mobiliser des fonds pour l’enfance en danger et surtout montrer aux tous petits et aux adolescents qu’on ne les oublie pas.”

Virginie Meney Robert.